ÉCU D’OR

ÉCU D’OR

ÉCU D’OR

Première monnaie d’or frappée en France par Saint Louis, après plusieurs siècles d’interruption de la frappe de ce métal, l’écu eut un succès énorme, et, repris, modifié, altéré, fut la monnaie d’or nationale la plus courante jusqu’au XVIIe siècle. La reprise de la frappe de l’or s’explique par le renouveau des échanges commerciaux, et par l’afflux de ce métal en Europe, une des conséquences des croisades. D’autre part, la frappe de l’or, dont les souverains de France faisaient un privilège royal, était un moyen d’unifier la monnaie, et d’affirmer la prépondérance de la couronne de France. La monnaie royale devait être plus forte et de meilleur aloi que les monnaies féodales.

L’écu d’or de Saint Louis doit son nom à l’écu semé de fleurs de lis que l’on voit sur le droit, dans une rosace, avec en légende circulaire: LUDOVICS: DEI: GRACIA: FRANCOR REX; au revers figure une croix feuillue, contournée de quatre fleurs de lis, avec en légende circulaire XPC VINCIT XPC REGNAT XPC IMPERAT. Cette pièce était d’or pur, à 24 carats, taillée à raison de 58 au marc: elle devait donc peser 4,21 g.

Le type monétaire à l’écu fut un temps abandonné par les successeurs de Saint Louis. Si l’on conserve, au revers, la croix feuillue, on trouve d’autres figurations au droit de ces pièces: tantôt pour l’agnel d’or, un agneau pascal nimbé; pour le petit royal, le roi couronné, debout, tenant un sceptre; pour la masse d’or, le roi assis sur un trône décoré de têtes de lion et tenant une fleur de lis et un sceptre (la masse). Le poids de ces pièces, la quantité de métal fin qu’elles contiennent ne sont guère inférieurs à ceux des pièces de Saint Louis: si Philippe IV fut un roi «faux-monnayeur», ce fut moins en altérant la qualité des pièces qu’en instaurant un cours forcé des espèces, élevé et rabaissé sans discontinuer et sans tenir compte des transactions en cours.

L’écu d’or réapparut sous Philippe VI de Valois, après plusieurs autres tentatives monétaires destinées à affirmer la personnalité de la nouvelle dynastie. En janvier 1337, on a substitué au parisis d’or (taillé à 34 3/5 au marc, et ayant cours pour 1 livre 5 sous) des deniers à l’écu d’or fin, à la taille de 54 au marc et valant 1 livre.

Le type de cette monnaie était sensiblement différent de celui de l’écu de Saint Louis. Au droit, elle porte le roi, assis sur un siège gothique, tenant une épée de la main droite, la gauche appuyée sur l’écu de France; au revers, une croix feuillue dans une rosace quadrilobée cantonnée de quatre trèfles.

L’écu, ainsi que treize autres monnaies d’or, fut décrié en 1346, remplacé par le denier d’or à la chaise (52 au marc, valant 1 livre). Cette pièce fut à son tour remplacée, en janvier 1348, par un nouvel écu, qui n’avait plus que 23 carats d’or fin, à 54 au marc, et valait 18 sous 9 deniers. Au cours de l’année 1348, le titre de cet écu fut successivement abaissé à 22 carats 3/4, 22 et 21 carats, cependant que son cours était maintenu à 1 livre, 1 livre 5 sous, pour revenir finalement en 1850 à 18 sous 9 deniers.

Le même désordre monétaire se poursuit sous le règne de Jean le Bon, avec affaiblissement du titre des monnaies et maintien de leur cours, et refonte périodique des espèces. L’écu n’est qu’un des types monétaires employés. On ne frappa pas d’écu sous le règne de Charles V, mais sous celui de Charles VI apparaît un nouveau type, l’écu à la couronne: l’écu aux trois fleurs de lis y est timbré d’une couronne royale. L’écu à la couronne fut créé le 11 mars 1384, d’or fin, de 60 au marc, ayant cours pour 22 sous 6 deniers tournois.

Le denier à l’écu fut frappé pendant tout le XVe siècle avec des variations de titres, de taille au marc, et de cours. Sous le règne de Charles VII, le cours se fixe à 25 sous tournois; l’écu à la couronne de Charles VII est reconnaissable à ce que l’écu est accosté de deux fleurs de lis couronnées ou de deux petites couronnes.

En novembre 1475, Louis XI créa l’écu au soleil, qui est un écu à la couronne surmontée d’un petit soleil, à la taille de 70 au marc et au titre de 23 1/8 carats, ayant cours pour 1 livre 13 sols tournois. Ce type d’écu eut une grande fortune: il fut frappé sous les règnes de Charles VIII, Louis XII, François Ier, Henri II, avec, depuis 1519, un léger affaiblissement du titre (23 carats) et du poids (taille de 71 1/6 au marc). Le cours, cependant, ne cesse de monter. On passe à 2 livres, puis à 2 livres 5 sous. Cette tendance s’accélère vers la fin du XVIe siècle. L’écu passe à 50 sous en 1561, à 54 en 1573, à 60 en 1575, puis à 68 sous. En septembre 1577, un édit, rendu sur les remontrances de la Cour des monnaies, fixait l’écu à 60 sous, et interdisait ce compte par sou et livre qu’il remplaçait par le compte à écu. On considérait que le compte par sou et livre était responsable de la hausse de l’écu: un débiteur en livres avait tout intérêt à hausser le cours de l’écu pour réduire le nombre d’écus qu’il aurait à payer. 100 livres se payent avec 50 écus d’or si le cours de l’écu est de 40 sous, avec 33 écus 1/3 si le cours est de 60 sous.

Mais le compte par sou et livre fut rétabli dès 1602. Le cours de l’écu continue à monter: en 1614, 3 livres 15 sous; en 1630, 4 livres 3 sous; en 1636, 5 livres 4 sous. On continua à frapper des écus jusqu’en 1656, date à laquelle l’écu fut définitivement remplacé par le louis, mais l’écu continua à avoir cours, pour une valeur qui variait entre 5 et 6 livres. En décembre 1689, la valeur de l’écu fut fixée à 6 livres, mais jusqu’au 31 mars suivant exclusivement. Passé ce terme, l’écu ne devait plus être reçu dans les hôtels des monnaies. Un texte de 1693 est le dernier qui parle de l’écu.

Le type de l’écu a été extrêmement répandu et de très nombreux souverains ou princes étrangers ont frappé des monnaies à son imitation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • écu — écu …   Dictionnaire des rimes

  • Écu d'or — Écu (monnaie) Pour les articles homonymes, voir Écu. L écu  – a une étymologie identique à l escudo :  le bouclier –  est une monnaie du Moyen Âge apparue en 1263 et de l Époque moderne, à l origine orné d un motif d écu… …   Wikipédia en Français

  • Écu d’or — Écu (monnaie) Pour les articles homonymes, voir Écu. L écu  – a une étymologie identique à l escudo :  le bouclier –  est une monnaie du Moyen Âge apparue en 1263 et de l Époque moderne, à l origine orné d un motif d écu… …   Wikipédia en Français

  • écu — ÉCU. s. m. Espèce de bouclier que les Cavaliers portoient autrefois. Il avoit son écu tout percé de traits. Combattre avec la lance et l écu.Écu, se prend aussi pour La figure de ce bouclier, et sur lequel se peignent les armoiries. Le Roi de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Ecu — Sm (europäische Währungseinheit) per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Entlehnung. In Anlehnung an frz. écu, einer Münzbezeichnung (wie etwa der Taler) geschaffene Abkürzung aus European Currency Unit, heute durch die Bezeichnung Euro abgelöst. Der écu …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • ECU — Pour les articles homonymes, voir Écu. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}    …   Wikipédia en Français

  • ECU — may refer to:* Ecuador, which is abbreviated to contain the first three letters: ECU. (ECU) * East Carolina University, a university in Greenville, North Carolina (USA) * East Central University, a university in Ada, Oklahoma (USA) * Écu, the… …   Wikipedia

  • Ecu — steht für: East Carolina University, eine Universität in Greenville, North Carolina, USA Ecuador, als Ländercode nach ISO 3166 1 und olympisches Länderkürzel Electronic Control Unit und bezeichnet Steuergeräte oder Mikrocontroller Engine Control… …   Deutsch Wikipedia

  • ecu — écu s. f. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  ECU [pr.: échiu] m. invar. Unitate monetară a Comunităţii Europene. /Din E[uropean] C[urrency] U[nit] Trimis de siveco, 22.08.2004. Sursa: NODEX  ÉCU s. f. unitate monetară de …   Dicționar Român

  • ECU — steht für: East Carolina University, eine Universität in Greenville, North Carolina, USA Ecuador, als Ländercode nach ISO 3166 1 und olympisches Länderkürzel Edith Cowan University, eine Universität in Perth, Western Australia, Australien… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.